Naomi Campbell confinée : Elle se confie sur sa quarantaine

naoemi-campbell

Dans une interview avec Access Hollywood, le top modèle Naomi Campbell de 49 ans a discuté de l’épidémie covid-19 en cours et de la mise en quarantaine.

Naomi Campbell prend la quarantaine très au sérieux.

NAOMI CAMPBELL PORTE UN COMBINAISON HAZMAT À L’AÉROPORT: «LA SÉCURITÉ D’ABORD»

A lire aussi : Inès Loucif (Koh Lanta): Son métier face au Covid-19

“La façon dont je vis ma vie et qui porte un masque et qui fait ce que je fais depuis plus de 17 ans est exactement ce que j’ai fait”, a déclaré Campbell. “[L’habit] est très influencé par le fait de travailler beaucoup au Japon, c’est de là que j’en tire beaucoup. Je dirais que le masque et l’hygiène, c’est juste quelque chose que je viens d’y jeter, mais le début du port le masque est venu de Tokyo. ”

Quant à son état d’esprit coincé à l’intérieur, Campbell essaie de se concentrer sur le positif.

“Que puis-je dire, nous ne pouvons pas vivre dans le regret de ‘nous aurions dû faire ceci, nous aurions dû faire cela'”, a expliqué le modèle. “Nous sommes là où nous en sommes en ce moment. Nous devons faire de notre mieux pour sauver des vies et ne plus perdre de personnes …”

Campbell a dit qu’elle espérait que quelqu’un découvrirait quelque chose qui pourrait «nous guérir et nous protéger contre» le coronavirus, notant qu’en attendant, elle apprécie «nettoyer ma propre maison».

Le modèle d’un niveau supérieur a également déclaré qu’elle passait du temps à réfléchir.

“Une chose très importante est le toucher et nous devons apprendre cette leçon pourquoi cela se produit”, a déclaré Campbell. «Ce n’est pas seulement« nous sommes isolés ». Nous sommes isolés, mais utilisez ce temps pour vraiment réfléchir et réfléchir pourquoi, et nous ne pouvons pas en sortir de la même manière. ”

Elle a ajouté: “Nous ne devons pas, nous ne devons pas sortir de la même manière.”

Campbell a également félicité les professionnels de la santé qui luttent contre le virus, ainsi que ceux qui contribuent à maintenir la société à flot.

“Nous devons juste être reconnaissants à Dieu pour les médecins, les infirmières, les travailleurs des urgences, les gens dans les hôtels … pour les gens qui travaillent dans les hôpitaux qui risquent leur vie tous les jours”, a-t-elle dit. m’a dit.

“Que Dieu vous bénisse. Nous devons penser à eux. Les livreurs qui livrent toujours même s’ils sont malades parce qu’ils savent que les gens veulent récupérer leurs affaires. Ces gens sont les héros.”