Mohamed Henni confinement : Son idée pour s’occuper

Le youtubeur marseillais Mohamed Henni,  a diverti ses abonnées en créant un nouveau sport, le « 100 mètres télé » ! Et c’est juste trop drôle.

momo-henni-télé

Mohamed Henni, toujours autant inventif !

De l’humour et de la bonne humeur, ce n’est pas ce qui manque au natif de Marseille. Si vous le connaissez pas, vous avez surement le voir une de ses vidéos buzz sur Youtube. Depuis quelques années, Mohamed Henni est devenu un incontournable personnage de la toile grâce à ses vidéos hilarantes.

Fervent supporter de l’Olympique de Marseille, l’influenceur de 29 ans détruit obligatoirement un écran plat à chaque défaite de club. Devenu sa marque de fabrique, il a même eu des offres de partenariats avec des grandes marques de télévisions. Mais sans sport en cette période de confinement à cause du coronavirus, difficile de ne pas s’ennuyer pour cet amateur de foot.

Sur les réseaux sociaux, il a dévoilé son nouveau sport, le 100 mètres télé ! Dans une vidéo postée sur Snapchat et Instagram, on voit le parcours qu’il a mis en place, le but est de sauter 6 écrans plasma, en un temps limité.

Les abonnés, amusés par la nouvelle idée dingue de Momo Henni

Comme dans chacune de ses vidéos, le buzz est au rendez-vous. Ainsi, ses fans ont été nombreux à réagir sous son post qui a déjà atteint les 500 000 vues en même pas une journée !

En légende: «Après le 100 mètres, voici le 100 mètres. Une nouvelle discipline, je suis le champion du monde en même temps, je suis le seul à faire ce sport», les abonnés ont répondu en commentaires.

Peoples comme anonymes, n’ont pas hésité une seule seconde à réagir à la vidéo. Si le rappeur Booba s’est montré très amusé en la visionnant, d’autres ont écrit: «Hahaha le confinement rend fou! Tu es le meilleur Mohamed! »Ou bien,« Et la médaille d’or du Sauteur de Télé est attribué à MOMO HENNI! «

Une façon bien drôle de passer le temps chez soi, en cette période de confinement !

Le débat entre Karim Benzema et Mohamed Henni sur Valère Germain.