Koenigsegg Gemera : voici les dernières photos

La Koenigsegg Gemera est l’une des nouvelles voitures les plus intrigantes dévoilées à ce jour cette année, si ce n’est la plus intrigante.

Koenigsegg Gemera: Comment appelleriez-vous une hypercar quatre places à traction intégrale avec empattement d’une Mercedes Classe S de base. Deux portes dièdres massives et 1700 chevaux à partir d’un groupe motopropulseur hybride rechargeable? Eh bien, nous savons comment Christian von Koenigsegg aime l’appeler: une Mega GT. En tout cas c’est une hyper car.

On ne peut pas évoquer la Gemera sans mentionner le moteur sans came Freevalve à trois cylindres de 2,0 litres à double turbo. Nommé Tiny Friendly Giant (TFG).

Koenigsegg-Gemera

Unité de combustion interne innovante

Elle peut fonctionner avec n’importe quelle source de carburant renouvelable. Y compris l’éthanol, le méthanol neutre en CO2, l’E85 ou l’essence normale. Faisant partie du système hybride rechargeable.

Il fournit à lui seul 600 ch et 600 Nm de couple. Les 1 100 ch restants provenant de trois moteurs électriques. Soit un total de 1700 ch.

En parlant des moteurs, les ingénieurs de Koenigsegg en ont placé un sur chaque roue arrière et un sur le vilebrequin du moteur. En conséquence, la Gemera bénéficie de la traction intégrale, de la vectorisation du couple toutes roues et de la direction toutes roues.

Si la Koenigsegg Gemera tient toutes ses promesses, elle changera vraiment la donne. La société affirme que la Gemera passera de 0 à 100 km / h en 1,9 secondes. Et atteindra une vitesse de pointe de 400 km / h.

View this post on Instagram

Let’s talk about the Gemera’s innovative seating concept this Tech Thursday! To maximize space, the front is fitted with thin hollow carbon fiber monocoque seats with integrated seat belt systems. Normal seats with integrated belt systems easily weigh over 50 kg each and are usually very bulky. But the Gemera’s seats are very slim, lightweight and only weigh 17 kg. This is achieved through a hollow pre-preg carbon construction and by fully integrating the back of the seat to the bottom of the seat – achieving a very rigid and strong construction. Having integrated seat belts were also a must as there are no B-pillars to achieve great rear-seat access in combination with Gemera’s unique KATSAD. The result is 100 mm more rear legroom and around 25 kg lighter seats than typical industry solutions – a weight saving of around 100 kg in total and improved egress and ingress. What a lightweight, space-saving and comfortable solution!

A post shared by Koenigsegg (@koenigseggautomotive) on

Ajoutez à cela le fait que les trois moteurs électriques peuvent conduire la Gemera. Par eux-mêmes à des vitesses allant jusqu’à 300 km / h et sur une distance totale de 50 km avant que la batterie ne manque de jus. Et cette hypercar commence à sembler trop belle pour être vraie.

J’espère que nous apprendrons un peu plus en 2022. Lorsque Koenigsegg prévoit de mettre la Gemera en production. En une série limitée de 300 exemplaires le tout en fibre de carbone.

Chacun coûtant environ 1,7 million de dollars. D’ici là, découvrez ces nouvelles photos de la Mega GT prises sur la piste située à côté du siège social de la société en Suède.

GALLERIE PHOTOS

Vidéo de la Koenigsegg Gemera