Divo Bugatti: son développement prend fin après 2 ans

Après avoir détaillé le processus de test et de validation de chaque voiture le mois dernier, les premières unités de la Divo Bugatti ont commencé.

À 5 millions d’euros (5,9 millions de dollars) par Divo Bugatti, hors taxes et hors options, il s’agit d’une hypercar très chère, bien que «incontournable pour toute collection Bugatti», selon Stephan Winkelmann, président du constructeur automobile.

«La Divo marque une étape importante dans l’histoire de Bugatti, qui s’étend sur plus de 110 ans. La Divo entre désormais dans nos livres d’histoire, aux côtés des voitures hyper sportives de pointe Veyron et la Bugatti Chiron. Cela ouvre une nouvelle ère chez Bugatti – l’ère de la carrosserie moderne. Avec le Divo, nous avons créé un chef-d’œuvre hautement personnalisé de l’artisanat automobile », a-t-il ajouté.

À lire aussi: Bugatti Divo: Les premières Hypercars sont prêtes

divo-bugatti

Construit pour raviver la tradition de carrosserie de la marque française..

Le Divo existe en seulement 40 exemplaires sur une base de Chiron, même s’il partage très peu de son style. En fait, la carrosserie personnalisée améliore la circulation de l’air, ce qui se traduit par une force d’appui supplémentaire de 90 kg par rapport à la Chiron plus «traditionnelle».

Il comporte des feux arrière complexes, avec 44 ailettes qui s’allument pour créer un effet spécial, de minuscules phares avec une ouverture de lumière étroite mesurant seulement 1,4 pouces (35 mm) et des feux de jour en boomerang qui s’étendent dans les panneaux de quart.

Sans surprise, la Divo utilise le moteur W16 de la Chiron, avec 8,0 litres de cylindrée et quatre turbocompresseurs qui lui confèrent un couple stupéfiant, avec 1180 lb-pi (1600 Nm) développées à 2000-6000 tr / min et 1479 ch (1500 PS / 1103 kW) produit à 6700 tr / min.

Le Divo met 2,4 secondes pour sprinter à 100 km / h et sa vitesse de pointe a une limitation à 380 km / h. Il renvoie également 6,7 / 15,5 / 10,5 mi / gal (35,2 / 15,2 / 22,5 l / 100 km) en ville / autoroute / combiné sur le cycle WLTP, bien que nous doutions que l’un de ses propriétaires ne soit jamais dérangé par des choses aussi triviales.