Dérèglement climatique: 12 photos qui le prouve

Nous avons rassemblé une liste de faits officiels montrant le dérèglement climatique de la nature. Et dans ce cas, seuls les humains sont à blâmer.

Dérèglement climatique: L’année 2020 doit être l’année la plus chaude de l’histoire des observations météorologiques au cours des 150 dernières années. Nous ne savons pas à quel point les prévisions des scientifiques sont précises, mais nous savons avec certitude que nous n’avons pas apporté beaucoup de bien à nos régions du monde pour faire face à ce fléau.

le groupe d experts intergouvernemental définisse l’ augmentation de la température de la nature comme un climat nerveux. La principale raison de ce comportement atypique est la surchauffe de l’antarctique, entraînant la disparition rapide des calottes glaciaires du Groenland. Cela se produit 2 fois plus vite maintenant qu’il y a 10 ans. La montée du niveau des océans et une élévation du niveau des mers comme celui du bassin méditerranéen.

Une vague de chaleur oblige les gens à s’adapter à de nouvelles conditions. La température ambiante a atteint 50° au Koweït.

Dérèglement-climatique

En raison de l’impact des composés chimiques d’origine anthropique, la couche d’ozone de notre planète s’effondre. Non seulement cette couche empêche la Terre de perdre de l’oxygène, mais elle nous protège également des rayonnements ultraviolets nocifs. C’est la raison pour laquelle les météorologues du monde entier continuent d’enregistrer des phénomènes météorologiques extrêmes comme la hausse des températures.

Dérèglement climatique: Froid anormal dans les régions où ce n’est pas typique

iguanes-froid

Il semble que le monde entier ait vu les photos d’alligators hibernant dans la glace ainsi que d’iguanes tombés dans un état d’anabiose. Alors que les alligators supportes des changements de température aussi spectaculaires, les iguanes ne sont pas si résistants au froid et au froid extrême signifie la mort pour eux.

Dérèglement climatique: Il a neigé pendant 3 années consécutives dans le désert du Sahara.

sahara-neige-dérèglement-climatique

Il semble que l’humanité s’habituera bientôt à ce phénomène, qui n’est malheureusement pas la norme.

À lire aussi: Changement climatique : 9 choses qu’on peut faire pour le réduire

Un tigre de Sibérie est sorti d’une forêt pour trouver de la nourriture.

tigre-de-Sibérie

En raison du braconnage et de la chasse illégale, les tigres de l’Amour ont commencé à sortir sur les routes en espérant un faux pas de personnes qui leur fourniraient de la nourriture. Les tigres ne sont pas les seuls animaux à faire cela. De nombreux animaux sauvages affamés doivent s’adapter à ces nouvelles conditions de vie. Malheureusement, l’extermination des forêts est un autre problème mondial qui menace notre monde.

Abattage de forêts tropicales au Brésil

forêts-tropicales-Brésil

Si la perte de terres agricoles était compensée par la déforestation, il ne resterait presque plus de forêts. Si l’humanité maintient son rythme actuel de déforestation, toutes les forêts seront détruites d’ici 2040.

Un panneau d’affichage lumineux se noie dans un épais nuage de pollution en Chine

pollution-Chine-dérèglement-climatique

Le développement industriel rapide ( gaz à effet de serre, activités humaines, énergie fossile, gaz carbonique, émissions de gaz) pousse 85% des habitants de notre planète à respirer de l’air pollué.

Cette couleur rose est apparue dans l’un des réservoirs urbains de la Russie.

eau-rose-russie

Le changement dans la composition chimique de l’atmosphère provoque la formation de pluies acides. Il empoisonne l’environnement et contamine le sol et les réservoirs d’eau.

Une plage surpeuplée à Rio de Janeiro

plage-surpeuplée-Rio-de-Janeiro

Selon les prévisions des scientifiques, la population de la Terre atteindra 9 milliards de personnes d’ici 2030. Pensez-y: il y a 101 ans en 1927, la population de la planète n’était que de 2 milliards.

Un ours polaire mourant de faim sur le rivage de l’océan Arctique

ours-polaire-mourant-de-faim

Ces photos d’un ours polaire affamé sont le meilleur exemple du problème du réchauffement climatique de notre planète bleue. Les ours polaires chassent les phoques des banquises. Mais chaque année, la quantité de glace diminue, ce qui signifie que ces animaux sauvages doivent vivre des réserves de graisse.

Une énorme tache de pétrole s’est formée à la suite de l’explosion d’une plate-forme pétrolière en 2010.

pollution-pétrole

Chaque année, plus de 12 millions de tonnes de pétrole sont déversées dans les océans du monde. Cela se produit en raison de la fuite de pétrole des puits et des pétroliers endommagés. Environ 25% de l’eau de mer est recouverte d’une couche d’huile d’épaisseur variable.

À lire aussi: Pollution marine : 13 photos des ravages du plastique

En 2010, une explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon a entraîné la fuite de 1 000 tonnes de pétrole dans l’océan. La société British Petroleum a dépensé des milliards de dollars pour éliminer la substance, mais malgré tous les efforts, elle n’a pu retirer que 75% de la substance combustible.

Cette photo d’un hippocampe tenant un coton tige montre l’état réel de l’océan d’aujourd’hui.

View this post on Instagram

It’s a photo that I wish didn’t exist but now that it does I want everyone to see it. What started as an opportunity to photograph a cute little sea horse turned into one of frustration and sadness as the incoming tide brought with it countless pieces of trash and sewage. This sea horse drifts long with the trash day in and day out as it rides the currents that flow along the Indonesian archipelago. This photo serves as an allegory for the current and future state of our oceans. What sort of future are we creating? How can your actions shape our planet?
.
thanks to @eyosexpeditions for getting me there and to @nhm_wpy and @sea_legacy for getting this photo in front of as many eyes as possible. Go to @sea_legacy to see how you can make a difference. . #plastic #seahorse #wpy53 #wildlifephotography #conservation @nhm_wpy @noaadebris #switchthestick

A post shared by Justin Hofman (@justinhofman) on

260 millions de tonnes de débris plastiques pénètrent dans l’océan chaque année, entraînant la formation d’immenses continents plastiques.

Dérèglement climatique: Les baleines s’étouffent avec des débris de plastique.

baleine-échoué-plastique-dérèglement-climatique

Le problème de la pollution plastique dans les mers et les océans devient chaque année plus grave. Il y a eu des cas de baleines s’étouffant avec des débris de plastique. Pour sensibiliser le public, les habitants de Greenpeace Philippines ont installé une réplique d’une baleine échouée sur l’une des plages du sud de Manille.