10 tests de santé que nous pouvons faire chez soi !

Petits tests…

1 – Le sens gustatif

Mettez du colorant alimentaire bleu sur un coton-tige et étalez-le sur votre langue. Avec une loupe, compter le nombre de petits points bleus (papilles) près de l’avant de votre langue. S’il y a plus de 20 points bleus, vous avez un très bon sens gustatif et vous faites partie de ce qu’on appelle des « super-goûteur », mais cela peut aussi se révéler néfaste car il peut être associé à certains cancers. Des légumes comme le brocoli, le chou et les choux de Bruxelles contiennent des composés amers qui protègent du cancer, mais ces composés peuvent avoir un goût trop fort pour les « super-goûteurs ». Dans ce cas, mangez-les avec du riz ou des pommes de terre pour neutraliser le goût.

2 – La rétention d’eau

Autre des tests. Avec votre pouce, appuyez fermement dans trois à quatre zones en haut et en bas de vos jambes. Est-ce que ces zones restent blanches pendant quelques secondes après que vous ayez enlevé votre pouce? Si oui, vous faites de la rétention d’eau, surtout si vos chevilles et vos genoux sont gonflés. Dans ce cas, essayez de réduire la quantité de sel dans votre alimentation et arrêtez les aliments transformés. La consommation d’eau peut également aider à expulser le sel.

3 – Les carences en fer

Tendez votre main, la paume vers le haut, et tirez vos doigts vers l’arrière. Votre paume va pâlir, mais est-ce que les rides profondes de votre main pâlissent aussi? Il se pourrait alors que vous ayez une anémie, probablement due à un manque de fer. Votre médecin sera en mesure de confirmer cela avec un test sanguin. Si vous êtes anémique, augmentez votre consommation de viande rouge et de légumes verts.

4 – La tolérance alimentaire

Mettez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans un verre d’eau, mélangez et buvez. Est-ce que vous rotez tout juste après? Vous n’avez donc pas d’intolérance. Mettre une substance alcaline en milieu acide (votre estomac) doit créer un gaz, si vous ne rotez pas, vos taux d’acidité sont faibles et votre corps n’absorbe pas tous les nutriments de votre alimentation.

5 – La vue
yeux-bleus1-tests

Eloignez-vous de 20 pas d’une voiture garée. Arrivez-vous à lire clairement la plaque d’immatriculation? Si vous voyez flou, cela peut être signe de myopie.

6 – Les taux de cholestérol

Regardez la peau au-dessus et en dessous de vos yeux. Est-ce que vous voyez des bosses jaunâtres? Ce sont des dépôts de graisse qui peuvent indiquer de l’hypercholestérolémie.
[wp_ad_camp_10]
7 – La digestion

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé si vos ballonnements étaient dus à une intolérance alimentaire? Prenez votre pouls, puis asseyez-vous tranquillement et consommez une grande quantité de l’aliment que vous suspectez. Prenez votre pouls à nouveau. S’il a augmenté de plus de dix battements par minute, vous avez probablement une intolérance. Personne ne sait exactement pourquoi ce test fonctionne mais il est incroyablement précis. Ne pas faire ce t t si vous pensez faire une allergie à certains aliments (qui causent par exemple des éruptions cutanées, des difficultés respiratoires ou des gonflements). Les allergies doivent être diagnostiquées par un professionnel.

8 – La fonction pulmonaire

Autre des tests. Tenez vous à environ 30 cm d’une bougie allumée et essayez de l’éteindre en soufflant dessus. Si vous n’êtes pas arrivé à l’éteindre, cela peut être un signe d’asthme, surtout si vous avez d’autres symptômes, comme la toux pendant la nuit. Si vous n’avez pas d’autres symptômes, mais que vos poumons ne sont pas aussi élastiques qu’ils devraient être, cela peut juste être signe que vous devez améliorer votre condition physique en générale.

9 – Infection à Candida

Dès votre réveil, crachez dans un verre d’eau. Si après 30 minutes vous observez des filaments blancs à la périphérie de votre crachat ou qu’il devient de couleur grisâtre, vous pouvez avoir une infection à Candida dans le corps. Les problèmes digestifs ou un système immunitaire faible peuvent en être la cause et il est lié à des problèmes d’allergies ou de fatigue.

10 – Les muscles du plancher pelvien

Pendant que vous êtes assis, serrez les muscles du plancher pelvien (ceux que vous utilisez pour arrêter d’uriner) pendant dix secondes. Relâchez et répétez jusqu’à ce que vous ne puissiez plus le faire. Si vous arrivez à le serrer moins de 16 fois, cela signifie que votre plancher pelvien est faible, ce qui augmente le risque d’incontinence. Pour y remédier, serrez votre derrière pendant 6 secondes, de telle manière à ce que vos muscles du plancher pelvien s’élève et jusqu’à ce que votre ventre se creuse vers l’intérieur. A Répéter six fois par jour.

C’était les tests de santé que nous pouvons faire chez soi…