Regardez comment le post Facebook d’une ado a ruiné son père


Cette jeune fille va sans doute quitter Facebook. Son post indiscret a ainsi fait perdre 80 000 dollars (57 000 euros) à son père, rapporte le site américain « USA Today ».
 
David Snay, un Américain de 69 ans a été licencié de son poste de directeur d’école à la « Gulliver Preparatory School » de Miami.
Le sexagénaire a poursuivi l’école pour discrimination due à son âge et a obtenu un accord lui donnant droit à 80 000 dollars de dommages et intérêts.
[wp_ad_camp_10]
« Maman et papa Snay ont gagné »

Seule condition : pour être valable, l’accord devait rester confidentiel. Mais le problème est que sa fille, Dana Snay, n’a pas pu s’empêcher de partager cette information réjouissante avec ses 1 200 amis Facebook.
La jeune fille s’est ainsi empressée d’écrire : « Maman et papa Snay ont gagné. C’est officiel, Gulliver paye mes vacances en Europe cet été. Prend ça !»

L’employeur n’a pas vraiment apprécié le ton de la jeune fille, ni la publicité de cet accord censé rester secret.

Résultat : David Snay n’a jamais touché cette coquette somme.
Le juge en charge de l’affaire a déclaré qu’il avait « violé l’accord en rompant sa promesse ».