Pourquoi les mains s’engourdissent-elles lorsqu’on dort ?

Partages
partager sur twitter

Twitter

La douleur dans le poignet et l’engourdissement de la main

Douleur-poignet-500x359

Près de 3% de la population ressent de l’engourdissement dans les mains au moins une fois par semaine.

Certaines personnes consultent un médecin pour obtenir un diagnostic et d’autres considèrent cela comme « normal » jusqu’à ce qu’elles ressent une gêne trop importante et qu’elles décident de consulter un spécialiste.

Quand il y a une douleur dans le poignet, on peut souffrir non seulement d’engourdissement et de crampes nocturnes mais aussi de manque de force pour attraper certains objets.

Pour savoir si le problème d’engourdissement provient d’une affection nerveuse, il faut consulter un médecin. Il est également indispensable de connaître la zone exacte de la douleur ou de la gêne.

Les doigts les plus affectés par les crampes ou l’engourdissement la nuit sont le pouce, l’index et le majeur.

Sachez que si cela vous arrive, le problème a un nom et beaucoup de recherches ont été faites à ce sujet :

Il s’agit du syndrome du canal carpien, également connu sous le nom de « syndrome de la secrétaire ». En termes médicaux, c’est une neuropathie périphérique qui se développe quand le nerf moyen (celui qui va de l’avant-bras jusqu’à la main) est affecté par une pression.

Le nerf du poignet est responsable de la sensibilité et du mouvement de la main et des doigts. Quand il est prisonnier, cela provoque plusieurs symptômes dont l’endormissement de la zone.

Pourquoi cela arrive-t-il lorsqu’on dort ? Parfois, les personnes qui souffrent du syndrome du canal carpien ressentent des symptômes pendant la journée mais ils s’aggravent pendant la nuit.

Cela est dû au fait que le nerf a travaillé pendant plusieurs heures et quand il essaie de « se reposer », il se tend.

Nerf-du-poignet-500x364

Si les symptômes sont ressentis dans l’annulaire et l’auriculaire, l’affection a un rapport avec les problèmes de pression sur le nerf cubital, qui peut être affecté par une pression au niveau du coude.

Par exemple, si vous avez au un accident et que vous êtes tombé sur le coude, vous ressentirez une sorte de « décharge » dans la zone.

Ce nerf est également chargé de mobiliser la zone entre la clavicule et la première côte. Les vaisseaux sanguins entrent également en jeu et c’est pour cela qu’il est important de bien analyser les symptômes de l’endormissement.

Cela apparaît souvent à cause d’un problème génétique, des mouvements répétés (par exemple, si on fait du tennis) ou si l’on a les épaules « qui tombent ».

Voir aussi : Les meilleures infusions pour réguler les nerfs et l’anxiété






Commentaires

commentaires