Huiles essentielles pour cet été ?

essentielles-huiles
Partages
partager sur twitter

Twitter

Les huiles essentielles peuvent nous aider à passer un bon été et à palier à certains problèmes estivaux. Les moustiques, les insomnies, la sensation de jambes lourdes, tous ces problèmes peuvent avoir une solution aromathérapique.

Les huiles essentielles, de puissants répulsifs

essentielles-moustiques-repulsif

L’huile essentielle (HE) d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) est celle la plus souvent recommandée comme répulsif et comme soin curatif contre les piqûres de moustiques. La menthe poivrée (Mentha piperita) peut également être recommandée pour soulager les piqûres.

Les mélanges d’huiles essentielles sont aussi très efficaces. Voici 2 recettes de répulsifs pour moustiques à appliquer toutes les heures directement sur la peau :


  • Recette 1 :
    2ml d’HE de citronnelle (Cymbopogon Nardus)
    2ml d’HE de géranium rosat (Pelargonium Graveolens)
    2ml d’HE d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)
    25 ml d’huile végétale de noisette en complément pour réaliser 30 ml de mélange1.
  • Recette 2
    0.3ml d’HE de bois de rose (Aniba rosacea)
    0.5 ml d’HE de géranium (Pélargonium)
    0.5 ml d’HE d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)
    0.2 ml d’HE de giroflier (Eugenia caryophyllus)
    0,5 ml d’HE de romarin (Rosmarinus)
    5 ml d’huile végétale de noisette

Suivant l’huile essentielle ou la synergie que vous utilisez contre les moustiques, veillez à bien retenir sa durée d’efficacité : certaines ne feront plus effet après 30 minutes.
En matière d’application, sachez que certains endroits, là où les capillaires sanguins sont proches de la peau notamment, comme les poignets ou l’arrière des oreilles, sont à protéger en priorité.

Attention

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné est déconseillée aux femmes enceintes de moins de 3 mois2. Renseignez vous auprès de votre naturopathe ou de votre pharmacien avant toute application ou utilisation d’huile essentielle.

L’essence de cannelle de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum) est à utiliser en traitement d’appoint en cas de piqûre de guêpe et de morsures de serpent.

Retrouver son tonus malgré la chaleur et les activités

essentielles-retrouver-tonus


 L’été, la chaleur ainsi que les changements alimentaires et d’activités ont tendance à fatiguer davantage. Un manque de tonus et une impression de manquer d’énergie et de sommeil en résultent parfois. Pour pallier à cet inconfort, il est possible de recourir aux huiles essentielles.

Que ce soit en massage, pour ajouter une touche de bien-être et de relaxation ou en infusion pour se réhydrater en même temps, il existe des huiles essentielles tonifiantes :

  • L’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita) aide à pallier à la fatigue générale. Tonique nerveux et remède antifatigue reconnu, il s’agit d’un excellent stimulant.
  • L’huile essentielle de cannelle de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum). L’huile essentielle de cannelle de Ceylan est une HE stimulant à la fois la circulation sanguine, le cœur, la respiration, etc. En infusion, en cachets, diluée dans du vin, etc. l’huile essentielle de cannelle de Ceylan peut être consommée sous diverses formes.
  • L’huile essentielle de romarin (Rosmarinus officinalis). En infusion, dissoute dans une solution alcoolique, l’huile essentielle de romarin permet de lutter contre la faiblesse générale. Fortement énergisant, le romarin stimule à la fois le corps et le cœur.
  • Autres huiles essentielles stimulantes : celles de mélisse (Melissa officinalis), de sauge (Salvia officinalis), de thym (Thymus vulgaris)

Attention

  • Ne pas utiliser l’huile essentielle en usage topique chez les enfants, notamment près du nez et des voies respiratoires, car elle peut provoquer des spasmes du larynx ou des bronches pouvant entraîner un étouffement.
  • L’huile essentielle pure, lorsqu’elle est appliquée près des yeux, peut les irriter temporairement. Bien se laver les mains après une application externe.

Mieux dormir malgré la chaleur grâce aux huiles essentielles

L’été et surtout la chaleur peuvent nous empêcher de dormir. Veiller à fermer ses volets et ses fenêtres pendant la journée pour empêcher la chaleur d’entrer, prendre une douche fraîche avant de s’endormir sont des habitudes à prendre qui peuvent aider à supporter le changement de température.

Malgré cela, nous alternons souvent des phases de sommeil pendant lesquelles nous avons chaud puis froid. Pour éviter ces désagréments qui nous empêchent de nous reposer au mieux, certaines huiles essentielles devraient toujours se trouver dans nos sacs de voyage :

  • L’huile essentielle de camomille (Anthemis nobilis ou Matricaria chamomilla ou Matricaria discoïdea),
  • l’HE de citron (Citruslimonum). Cette huile essentielle, en plus d’être sédative, est rafraîchissante, idéale pour les nuits chaudes,
  • l’HE de lavande (Lavandulaofficinalis),
  • l’HE de marjolaine (Origanummajorana),
  • l’HE de mélisse (Melissaofficinalis),
  • l’HE de thym (Thymusvulgaris),
  • l’HE de verveine odorante (Lippiacitriodora)

A noter

Pour plus d’informations sur les HE à choisir en cas de problèmes de sommeil, suivez ce lien : 5 huiles essentielles pour bien dormir

  • Les huiles essentielles pour guérir les intoxications alimentaires

    huiles-essentielles-intoxication-alimentaire

    Avec la chaleur et l’humidité, les bactéries ont tendance à se multiplier beaucoup plus vite.
    Pendant les longs repas que nous prenons à l’extérieur, parfois en plein soleil, nous laissons souvent la nourriture trop longtemps à l’extérieur du réfrigérateur.
    Les écarts de température contribuent  à la prolifération des bactéries.

     

    Pour prévenir l’intoxication pensez à :

    • faire cuire suffisamment vos viandes et les emballer correctement,
    • vérifier la température de votre réfrigérateur,
    • bien laver les fruits et légumes,
    • se laver les mains avant de manipuler toute nourriture.  

    Malgré toutes ces précautions, il peut arriver d’être touché par une intoxication alimentaire. Les symptômes s’apparentent à ceux d’une gastroentérite.

    Éviter la tourista

    Lorsque l’on part en vacances, il nous arrive de ne pas faire attention à l’eau que nous buvons. Dans certains pays, il est capital de ne consommer que de l’eau en bouteille. Cette bouteille doit être scellée pour veiller à ce qu’elle ne contienne pas d’eau du robinet.

    Pourquoi prendre cette précaution ? Pour éviter la Tourista, maladie tristement célèbre par les « touristes » de certains pays.

    L’huile essentielle la plus recommandée en matière d’intoxication alimentaire reste l’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha piperita). Elle aurait une action antibactérienne sur la bactérie Esherichia coli1.

A voir aussi :Du vinaigre de cidre pour retirer les grains de beauté
OU
A voir aussi : 23 des photos les plus puissantes jamais prises
OU
A voir aussi :Monsanto : l’impérialisme de la semence interrompu au Canada grâce à des protestations massives





Commentaires

commentaires