Droitier ou gaucher, voici la signification de votre latéralité dominante

1613714615359766
Partages
partager sur twitter

Twitter

Les gauchers ont tendance à avoir plus de capacités dans certains sports, car leur hémisphère dominant est plus spécialisé dans des tâches liées à la vision spatiale.

 

Ils ont également un avantage en rapport à leur domination de leur latéralité droite, car ils sont habitués à vivre dans un monde fait pour les droitiers.

 
Même s’il n’y a pas d’explication exacte sur les raisons qui poussent une personne à être gauchère ou droitière, de nombreuses études s’accordent tout de même à dire que cela pourrait être le fruit d’une donnée génétique.

Une personne sera gauchère car elle a des antécédents familiaux de gauchers. Nous ne naissons pas droitiers ou gauchers, mais nous le devenons au cours de notre petite enfance, influencés par la génétique et les conditions dans lesquelles nous grandissons.

La latéralité est la domination de l’un des côtés du corps sur l’autre, dans des domaines variés comme les capacités ou la force.

De nombreuses personnes ont un côté dominant fort, et ne sont pas ambidextres, c’est-à-dire qu’elles ont une dextérité moyenne.

La théorie de la domination cérébrale suggère que chaque individu a un hémisphère dominant, lequel décidera du mouvement le plus efficace.

Les personnes droitières sont dominées par leur hémisphère gauche, alors que les personnes gauchères sont dominées par leur hémisphère droit.

Cependant, cela ne veut pas dire que nous n’avons besoin que d’un hémisphère pour vivre correctement.

Chacun des deux hémisphères symétriques de notre cerveau a des fonctions propres, pour lesquelles il est bien plus spécialisé que l’autre.

L’important est de garder à l’esprit que chaque hémisphère travaille à différentes fonctions, et qu’ils ont chacun leur part dans toutes nos interprétations et dans les réponses que nous apportons à des situations données.

L’hémisphère gauche est communément appelé l’hémisphère symbolique, ou logique, car il est en charge du langage, et du traitement séquentiel de l’information.

De son côté, l’hémisphère droit est connu comme étant l’hémisphère visuel, postural ou holistique, car il a pour fonction de traiter l’information spatio-corporelle.

Il travaille avec les images perçues par les yeux, et contrôle les fonctions holistiques.
 

 

Les différences entre un gaucher et un droitier

Cerveau-d'une-femme-500x341-latéralité
 

Maintenant que vous y voyez un peu plus clair quant aux hémisphères dominants chez les gauchers et les droitiers, nous allons vous présenter plusieurs données qui permettent de comprendre la réalisation concrète de cette différence fondamentale.

Les personnes gauchères ont plus de facilités pour les activités sportives.

En effet, l’hémisphère droit est spécialisé dans les tâches de vision spatiale, ce qui donne un avantage considérable aux gauchers qui peuvent mieux contrôler les mouvements extrêmes, tout en ayant une vision globale de l’espace qui les entoure.

A l’inverse, les personnes droitières sont plus limitées.

De nombreuses études indiquent que les personnes gauchères pourraient être plus créatives, car l’hémisphère droit du cerveau est en relation directe avec l’originalité et la créativité.

Cet hémisphère est plus actif chez les personnes gauchères, ce qui leur donne bien plus de capacités artistiques.

Les personnes droitières ont beaucoup de facilités avec leur latéralité droite, mais sont bien plus en difficulté pour utiliser leur latéralité gauche.

Dans la majorité des cas, la latéralité gauche des personnes droitières ne peut être utilisée qu’avec le soutien de la latéralité dominante, c’est-à-dire la latéralité droite.

Différentes recherches ont établi que les personnes gauchères avaient un avantage sur les droitières quant au contrôle de leur latéralité dominée, car elles vivent dans un monde conçu pour les droitiers.

Les personnes gauchères ont dû mieux dominer leur latéralité droite, pour pouvoir vivre dans un monde qui n’était pas fait pour eux.

De là, on peut affirmer qu’ils ont une plus grande maîtrise de leurs deux hémisphères cérébraux.
 

 

Des exercices basés sur la main dominante

Cerveau1-latéralité
 
Cela peut paraître surprenant, mais le côté dominant de notre corps peut avoir une influence sur le style de vie que nous choisissons.

Selon le Dr. Elmie Ragas, un médecin naturaliste, la main dominante peut dicter à la personne la manière correcte de se mouvoir et de faire de l’exercice.

Lorsque la personne le réalise correctement, c’est-à-dire en adéquation avec les capacités de sa main dominante, l’exercice s’avère gratifiant et énergisant. S’il est mal exécuté, il devient compliqué et fatiguant.

Les exercices recommandés aux personnes droitières

  • Mettez une chaise en face de vous, afin de l’utiliser comme appui pour l’une de vos jambes. Levez l’autre jambe pendant quelques secondes, puis relâchez. Répétez 5 fois l’opération, puis recommencez en changeant de jambe d’appui.
  • Asseyez-vous sur le sol. Vos genoux doivent pointer légèrement vers l’avant, tout en formant un angle de 90 degrés. Vos mains sont appuyées sur le sol. Tendez votre jambe vers l’avant 5 fois de suite, puis faites la même chose avec l’autre jambe.
  • Mettez les mains et les genoux sur le sol, en vous assurant que votre dos reste bien droit. Levez la jambe droite, et maintenez cette position pendant 10 secondes. Puis, faites-la même chose avec l’autre jambe. Faites 3 répétitions pour chaque jambe.

Les exercices recommandés aux personnes gauchères

  • Écartez les jambes, de manière à ce qu’elles soient plus larges que vos épaules. Baissez-vous le plus possible, sans exercer une trop forte tension sur la partie supérieure de votre corps. Maintenez cette position durant quelques secondes avant de vous redresser.
  • Mettez-vous debout, pieds joints, le dos bien droit. Baissez-vous en essayant de toucher vos jambes avec votre visage, comme si vous réalisiez des exercices d’étirement.

 
source : amelioretasante.com





Commentaires

commentaires