Le cuir végétal pourrait révolutionner l’industrie du textile

richard_wool_557
Partages
partager sur twitter

Twitter

 

L’intérêt pour ce matériau augmente de façon exponentionnelle! Des entreprises comme Nike, Puma et Adidas ont demandé des échantillons de l’éco-cuir afin d’expérimenter ce produit écologique innovant et aussi pour être en mesure d’offrir des options plus végétaliennes.

Oui! On est en train de franchir un grand pas en avant grâce à Richard Wool,  ingénieur chercheur aux États-Unis, qui a développé un « éco-cuir » artificiel. L’éco-cuir est produit à partir de fibres naturelles telles que le lin ou le coton mélangé à du maïs, du soja et d’autres huiles végétales, fibres qui sont ensuite assemblées sur plusieurs couches. Le résultat est vraiment probant et ressemble vraiment au cuir animal.

Au cas où vous vous demanderiez  » est-ce que cet éco-cuir peut être utilisé de la même manière que le cuir des animaux? », eh bien, la réponse est oui. Tout comme le cuir animal, on peut utiliser l’éco-cuir  pour faire des chaussures, des sacs à main et un large éventail d’accessoires de mode. Non seulement il est plus rentable mais c’est aussi une alternative plus résistante et plus durable que le cuir.

 

 

Bonne nouvelle, l’intérêt pour ce matériau augmente de façon exponentielle : des entreprises comme Nike, Puma et Adidas ont demandé des échantillons afin d’expérimenter ce produit écologique innovant, et aussi pour être en mesure d’offrir des options plus végétaliennes.

Cependant, il va falloir être patient avant de trouver des chaussures et d’autres produits fabriqués à partir de ce cuir écologique dans les magasins. En effet, comme il s’agit d’un produit en cours de développement, il y a encore quelques légères modifications et améliorations à apporter.

Quoi qu’il en soit, il est certain que ce «cuir» innovant est très prometteur pour l’avenir des animaux. Une fois que sa production sera parfaitement maîtrisée, l’éco-cuir pourrait être déterminant dans l’impact de l’utilisation de produits non-animaux.

Comme Richard Wool le dit lui-même, « nous pouvons concevoir un cuir de bien meilleure qualité que celui d’un animal ». C’est vraiment une situation gagnant-gagnant pour les hommes comme pour les animaux !

A voir aussi :Du vinaigre de cidre pour retirer les grains de beauté
OU
A voir aussi : 23 des photos les plus puissantes jamais prises
OU
A voir aussi :Monsanto : l’impérialisme de la semence interrompu au Canada grâce à des protestations massives

Source: http://www.animalequality.net/





Commentaires

commentaires