Comment combattre la migraine naturellement

Migraine : Comment combattre la migraine

Voici comment combattre la migraine naturellement sans médicaments .

L’une des affections les plus courantes dont les gens souffrent sur ​​une base régulière peut littéralement être handicapante: la migraine . Il existe presque autant de causes de la migraine que de remèdes, mais même avec la médecine moderne on ne peut pas combattre certaines migraines.
 
 

C’est là qu’une solution inhabituelle entre en jeu pour combattre la migraine : le sel.

Selon The Ultimate Healing System, , lorsqu’on mélange des concentrations élevées de sel de table courant dans la limonade ou du jus de citron, la migraine peut disparaître presque instantanément. Maintenant, des concentrations élevées en sel ne sont pas recommandées pour une utilisation régulière, mais cette solution a fait des preuves pour éliminer les migraines les plus tenaces.

Aussi, il paraît qu’en frottant un demi-citron sur votre front, la migraine disparaît également.

La base de la solution réside dans la croyance que les migraines peuvent être causées par des carences en sodium. Comme le sel est très vite absorbé dans le sang, la migraine disparaît presque instantanément. Alors la prochaine fois que vous aurez une migraine, testez le sel !

Quels sont les causes et les symptômes de la migraine ?

Il existe différentes formes de migraine. La plupart du temps, elle surgit brusquement, mais elle peut aussi être précédée de signaux spécifiques.

Les causes :

Le mécanisme d’apparition proprement dit de la migraine demeure toujours inconnu.

L’affection est cependant souvent liée à des prédispositions familiales. On a également démontré l’implication de neuro-transmetteurs cérébraux, ce qui exclut l’assimilation de la migraine à une maladie psychique.

Les symptômes

La migraine provoque des crises de douleur intense ressentie sous forme de battements violents intracrâniens, la plupart du temps d’un seul côté de la tête. La migraine est souvent accompagné de :

nausées ; vomissements ; douleur en cas de mouvements ; hypersensibilité à la lumière et au bruit.

Habituellement, la douleur augmente progressivement et l’on n’est pas en état de travailler. Un alitement s’impose parfois. Durant le sommeil ou le repos qui suit, le mal de tête diminue progressivement. La douleur disparaîtra généralement au bout de 12 à 24 h et chez certaines personnes, une crise peut durer jusqu’à 3 jours.

La fréquence des crises peut être variable : les crises peuvent alors être quotidiennes ou espacées de quelques mois. Entre les crises, les plaintes disparaissent complètement.

Les signes précurseurs

Souvent et la plupart du temps, une crise de migraine surgit rapidement et brusquement, mais elle peut aussi être précédée de signaux spécifiques. Dans le cas des « migraines accompagnées », on distingue deux types de signes précurseurs qui se succèdent généralement : les signes annonciateurs précoces et l’aura. Quelquefois, seuls les signes annonciateurs précoces se manifestent, sans aura.
 
 

Signes annonciateurs précoces : ils apparaissent dans une première phase :

agitation ;irritation ;humeur joyeuse ;sensation de froid ;fatigue extrême ;bâillement démesuré ;envie d’un aliment particulier, tel que chocolat ou autre sucrerie ;hypersensibilité aux odeurs, à la lumière ou au bruit ;rétention d’eau, provoquant un gonflement des chevilles ou des mains ou des sensations de ballonnement.

Aura : précède immédiatement la céphalée. L’aura se caractérisée par des :

phénomènes visuels : vision d’éclairs lumineux ;taches mouvantes ;images en mosaïques ;scotomes (petites taches aveugles) scintillants ;ou même perte partielle ou totale de la vision ;

troubles de la parole :

impossibilité de trouver ses mots ou des syllabes ;troubles sensoriels :fourmillements de la peau ;impression d’engourdissement ;troubles moteurs ;symptômes généraux de maladie ; malaise ;
vomissements.

Céphalée de tension

Il apparaît souvent qu’une personne souffrant de migraines présente également des épisodes de céphalées de tension. La céphalée de tension ne s’accompagne pas de nausées et ne s’aggrave pas à l’effort. Il est important de faire la distinction entre la migraine et la céphalée de tension que l’on peut soulager avec des traitements différents.

Si vous avez aimé comment combattre la migraine naturellement partagez le avec vos proches.
 

 
A voir aussi : A lire : arnaques au consommateur la liste est longue

OU A voir aussi : Voici ce que vous devez vérifier la prochaine fois que vous achèterez de l’eau en bouteille

OU A voir aussi :Un huissier ou une maison de crédit vous harcèle ? postez leur cette lettre.

OU A voir aussi :Bruce Lee : 25 citations sur la maîtrise de soi et la conscience