8 choses qui se passent quand vous cessez de boire du soda light..

Vous avez décidé de renoncer au soda light :

 
Bonne idée ! Peut-être que vous ne pouviez pas atteindre vos objectifs de perte de poids ou ne pouviez plus supporter cette longue liste d’ingrédients. Ou peut-être que vous avez entendu dire une fois de trop que ce n’est tout simplement pas bon pour vous.

Quelle que soit la raison, en éliminant le soda light vous améliorerez votre santé de la tête aux pieds. La recherche sur les sodas light en est encore à ses balbutiements, mais elle est déjà suffisante pour comprendre ce que vous pouvez attendre du remplacement de la canette de soda par un thé glacé non sucré pour vous rafraîchir.

Les migraines disparaissent et la concentration s’aiguise.

soda1-soda

Vous constatez que les maux de tête dont vous espériez la disparition en abandonnant les sodas light ne se produisent plus. Et maintenant que vous avez laissé tomber les sodas, vous trouvez probablement que vos pensées sont claires pour la première fois depuis longtemps. C’est parce que les substances chimiques qui composent l’édulcorant artificiel, l’aspartame,  peut avoir modifié les réactions chimiques du cerveau, les signaux nerveux ainsi que le système de récompense du cerveau, ce qui conduit à des maux de tête, l’anxiété, et l’insomnie, selon une étude dans le European Journal of Clinical Nutrition. Et une étude de 2013 sur les animaux a trouvé que des rats qui buvaient du soda light avaient des cellules et des terminaisons nerveuses endommagées dans le cervelet – la partie du cerveau responsable de la motricité. (Si vous buvez toujours du soda light, voici ce qui se passe dans votre corps juste en ce moment).


Les papilles gustatives sont plus sensibles.

Ce n’est pas juste votre imagination. Sans votre habitude de soda light, vous pouvez constater que la nourriture a plus de saveur. Elle a de la subtilité. Elle est plus agréable. En effet, les édulcorants artificiels dans votre soda submergent vos papilles d’un goût sucré. L’aspartame est classé 200 fois plus sucré au goût que le sucre de table. Splenda ? 600 fois plus. En fait, les scanners du cerveau montrent comment les sodas light modifient les récepteurs du goût sucré dans le cerveau et prolongent les fringales de sucre plutôt que de les satisfaire. « Nous voyons souvent des patients modifier leurs choix de collation quand ils abandonnent les sodas », dit Heather Bainbridge, RD,  du Columbia University Medical Center Weight Control Center. « Plutôt que d’avoir des sucreries ou quelque chose de vraiment salé comme les bretzels et les chips, ils choisissent une pomme et un morceau de fromage. Et quand ils essaient le soda à nouveau, ils trouvent que c’est affreusement sucré ».

La balance va enfin dans le bon sens.

soda2

Même si vous avez commencé à boire du soda light pour faciliter la perte de poids, l’arrêter peut réellement réussir l’exploit. Une étude récente de 9 ans a révélé que les adultes plus âgés qui buvaient du soda light continuaient à accumuler de la graisse du ventre. L’étude s’associe à une recherche qui a trouvé que chaque soda light en plus par jour augmente de 65 % vos risques de devenir obèse dans les dix prochaines années, et à une étude publiée dans Diabetes Care qui a trouvé que boire quotidiennement des sodas light était lié à une augmentation du syndrome métabolique – obésité, hypertension artérielle, taux élevé de triglycérides – ce qui conduit à la maladie cardiaque et au diabète.

Les os deviennent plus solides.

Mettre à l’écart les sodas peut être la meilleure solution pour renforcer vos os et réduire vos risques de fractures. Une étude de 2014 a trouvé que chaque soda augmente de 14 % le risque de fracture de la hanche pour les femmes ménopausées. Et une autre étude a trouvé que les femmes plus âgées qui buvaient du cola avaient une plus faible densité osseuse dans les hanches. Les conclusions n’ont pas encore été tirées sur les raisons exactes de ces effets du soda, mais la science suggère assez clairement que l’habitude du soda affaiblit les os.


[wp_ad_camp_10]
Votre attitude à l’égard de la nourriture change.

Du fait que les sodas light n’ont pas de calories, les personnes qui en boivent pensent généralement que ça n’a pas d’importance de se laisser aller dans leurs autres choix, souligne Bainbridge. Bien souvent, elle voit ses patients buveurs de sodas light faire de mauvais choix alimentaires comme des hamburgers et des frites, un morceau de gâteau ou des chips, parce qu’ils pensent qu’ils peuvent se permettre ces calories supplémentaires. De plus, les sodas accompagnent souvent des aliments malsains. « Quelquefois, ces mauvais choix sont des habitudes acquises », dit-elle. « Vous êtes conditionné à prendre des sodas avec des chips, des frites ou quelque chose de sucré. Lorsque vous éliminez la boisson gazeuse, vous rompez aussi avec l’habitude de la malbouffe ».

Vous gérez mieux l’alcool.

soda3

C’est un fait : le soda light vous rend ivre plus rapidement. Lorsque vous le mélangez avec de l’alcool, votre estomac se vide plus vite que si vous utilisiez du soda ordinaire, ce qui provoque une augmentation drastique des concentrations d’alcool dans le sang, selon une étude Australienne dans le American Journal of Medicine. Et lorsque vous ajoutez de la caféine, prenez garde. Une autre étude dans le journal Alcoholism : Clinical and Experimental Research a trouvé que les clients des bars qui mélangeaient des boissons avec des sodas light étaient ivres beaucoup plus facilement et fréquemment. Devinez lequel est le pire ? Le Club Soda (ingrédient de cocktail) qui est naturellement sans sucre et sans calorie.

Le stockage des graisses et le risque de diabète diminuent.

Nos hormones peuvent expliquer le grand paradoxe selon lequel les gens prennent du poids quand ils changent pour du soda light. Une étude dans Diabetes Care a trouvé que boire 2/3 d’un soda light avant de manger poussait le pancréas à produire une grande quantité d’insuline, l’hormone de stockage des graisses. Lorsque le pancréas est sur-sollicité à produire de l’insuline pour contrôler les niveaux de sucre sanguin, le diabète dresse sa tête hideuse. Et une récente étude au Japon a trouvé que les hommes d’âge moyen qui buvaient un soda light ou plus par jour étaient beaucoup plus susceptibles de développer le diabète de type 2 dans les 7 années suivantes.

La fonction rénale s’améliore.

Maintenant que votre corps n’a plus à déchiffrer et gérer les ingrédients aux noms imprononçables des sodas light, vos reins peuvent se consacrer au nettoyage des toxines, à la stabilisation de l’hypertension, et à l’absorption des sels minéraux. Une étude a porté sur 11 années de données et a constaté que les femmes qui buvaient 2 sodas light ou plus doublaient leurs risques d’une fonction rénale déficiente.

Source: prevention.com / sante-nutrition