Un chercheur prouve que les pensées et les intentions peuvent modifier le monde qui nous entoure

higher-perspective
Partages
partager sur twitter

Twitter

Le Dr. Masaru Emoto, chercheur et guérisseur au Japon a fourni de nombreuses preuves au monde quant à la magie de la pensée positive.

Il est devenu célèbre quand on a vu ses expériences sur les molécules d’eau dans le film de 2004, Que sait-on vraiment de la réalité ? Ses expériences démontrent que les pensées humaines et les intentions peuvent modifier la réalité physique, comme la structure moléculaire de l’eau. Étant donné que les humains sont constitués d’au moins 60% d’eau, sa découverte a des implications très importantes … quelqu’un peut-il vraiment se permettre d’avoir des pensées négatives ou des intentions?

Un groupe d’environ 2000 personnes à Tokyo s’est concentré avec l’idée d’avoir des intentions positives à l’égard d’échantillons d’eau situés dans une salle électromagnétique blindée en Californie. Ce groupe n’était pas au courant qu’il y avait des échantillons d’eau identiques mis dans un autre endroit.

Des cristaux de glace se sont formés dans les deux séries d’échantillons d’eau, tandis qu’ils se concentraient sur les cristaux déjà présents. Ce groupe n’était pas au courant qu’il y avait des échantillons d’eau mis dans un autre endroit.

Les cristaux de glace formés à partir des deux échantillons d’eau ont été identifiés et photographiés à l’aveugle par un analyste, et les images obtenues ont été évaluées à l’aveugle pour l’aspect esthétique par 100 juges indépendants.


En conclusion, les résultats pilotes présents sont compatibles avec un certain nombre d’études précédentes qui suggèrent que l’intention peut être en mesure d’influer sur la structure de l’eau. Voici une photo des états des effets directs de l’intention consciente sur la structure de l’eau.

 

water

 

L’expérience du riz est une autre démonstration célèbre d’Emoto du pouvoir de la pensée négative (et inversement, le pouvoir de la pensée positive).

 

Le Dr. Emoto a placé des portions de riz cuit dans deux récipients. Sur un récipient il a écrit « merci » et sur l’autre « insensé ». Il a alors demandé à des écoliers de lire tous les jours à haute voix les étiquettes sur les pots en passant. 30 jours après, le riz dans le récipient avec des pensées positives avait à peine changé, alors que l’autre était moisi et pourri. Voici une vidéo qui le prouve (en Anglais):

A voir aussi : Une découverte fantastique: une cité engloutie depuis 11,000 ans au sud de la Suède





Commentaires

commentaires