Astuces pour éviter les bras flasques…

Plusieurs facteurs font perdre peu à peu son tonus au corps. Au fil des années, la peau perd du collagène. Il faut savoir que c’est cet élément qui lui donne de l’élasticité. La prise et la perte de poids ont aussi un effet sur notre corps. La peau s’étire, et après un certain temps, elle tombe. Très souvent, après avoir grossi, on réussit à perdre à nouveau du poids. Malheureusement, on garde un souvenir de ce processus : nos bras flasques !

Que doit-on faire pour tonifier nos bras ?

Dans un premier temps, vous devez d’abord vous préparer mentalement. En effet, il faudra faire preuve d’une certaine constance tout au long de la stratégie pour laquelle vous allez opter. Si vous faites des exercices pendant une semaine pour abandonner ensuite, vous ne verrez jamais les résultats ! Pour avoir des bras forts et fermes, il faudra donc être constant et faire preuve de discipline. En effet, les exercices devront être réalisés de façon régulière. Faites tout de même attention, il ne faut jamais trop exiger à notre corps. De plus, souvenez-vous qu’il faut consulter votre médecin pour savoir si vous pouvez réaliser certains types d’exercices.

[wp_ad_camp_10]

Suivre une alimentation équilibrée

Nous connaissons tous les bienfaits de perdre du poids et de suivre un régime alimentaire équilibré. En effet,une alimentation saine accompagne bien mieux l’exercice physique. Au moment de faire du sport, vous ressentirez bien moins de ballonnements ou d’engourdissements. Essayez de manger des viandes maigres (poisson, poulet), des fibres et des graisses bonnes pour la santé (l’huile d’olive, d’amande ou d’avocat).

Ce que vous pouvez faire contre les bras flasques

En plus d’aller dans une salle de sport, faire de la natation représente aussi une excellente option. La logique est très simple : dans l’eau, le mouvement est deux fois plus dur à faire ; il faut donc faire un grand effort qui nous oblige à perdre plus de calories ! De plus, on oblige le muscle à travailler plus intensément. Cependant, le meilleur avantage de travailler dans l’eau est ailleurs. Il s’agit en effet de limiter l’impact sur nos muscles et sur nos os, car dans la natation, cet impact est bien plus faible. Le risque de se blesser est donc considérablement plus bas !

Faites travailler vos biceps

Vous avez des haltères chez vous ? Cherchez-les ! Sinon, il n’y a pas de problème. On peut aussi faire ces exercices sans utiliser de poids. En effet, le poids même de nos bras aura des effets bénéfiques. Sinon, il y a aussi une option économique et pratique ! Remplissez une petite bouteille d’eau (de 500 ml) et utilisez-la comme haltère.

muscu-bras

Asseyez-vous pour réaliser des flexions avec les bras. Appuyez le coude sur le genou. Ensuite, amenez votre main avec le poids jusqu’à l’épaule. Faites trois séries de 15 répétitions. Vous pouvez réaliser un second lot de trois séries de 15 ; tout dépend de l’effort que vous avez dû employer avant.

Faites travailler vos triceps

Pour réaliser cet exercice, vous devez être à l’arrêt. Séparez vos jambes pour que vos pieds soient alignés avec la hauteur de vos épaules. Portez une haltère dans chacune de vos mains et placez ces dernières derrière votre tête. Les bras doivent être pliés. Levez alors l’haltère vers le haut : elle doit être au-dessus de votre tête en pointant vers le ciel. Vous devez réussir à étendre presque complétement vos bras mais sans avoir à bloquer le coude. Souvenez-vous que les bras ne doivent pas s’ouvrir beaucoup, c’est important. Essayez d’avoir entre eux une séparation pas plus grande que celle qui existe entre vos épaules. Faites trois séries de 15. Vous pouvez alors recommencer. Cet exercice peut se réaliser aussi avec un bras à la fois.

Vous pouvez aussi réaliser un autre exercice pour travailler ce muscle. Il s’agit des « triceps kick-backs ». Pour cet exercice, vous devez vous mettre à quatre pattes sur le sol ou bien sur un lit. Utilisez une couverture pour vous appuyez dessus, ce sera bien plus agréable. Étendez alors votre bras vers l’arrière pour qu’il soit parallèle à votre corps. Ensuite, pliez le coude pour que votre main avec l’haltère se dirige vers le sol ; le bras doit alors être perpendiculaire à votre corps. Répétez cet exercice avec chaque bras. Il faut faire trois séries de 15 répétitions.

Les pompes pour les bras

Il existe aussi une autre façon de tonifier ses bras : il s’agit bien évidemment des redoutables pompes ! Nous allons vous donner un exercice qui permet de réaliser des pompes sans qu’elles soient trop difficiles à faire comme celles faites au sol. De plus, vous obtiendrez aussi de bons résultats ! Placez deux chaises avec le dos contre un mur. Séparez-les d’environ 20 centimètres. Appuyez alors les paumes de vos mains sur chacune des chaises. Le corps doit rester droit et les bras tendus. Vos jambes doivent être inclinées comme s’il s’agissait d’une pente d’environ 45º. Pliez alors vos bras en amenant le thorax vers le centre et les coudes vers l’arrière. Faites attention, les coudes ne doivent pas s’ouvrir : il faut essayer de les maintenir parallèles au corps. Réalisez trois séries de 15 répétitions.

N’oubliez pas ces détails

  • Souvenez-vous qu’il faut réaliser un exercice d’étirement avant de commencer à faire une routine d’exercice. Il faut aussi s’étirer après avoir terminé. Les muscles doivent être chauffés pour ne pas se blesser.
  • Essayez de réaliser ces exercices dans une même session d’entraînement. L’idée est de travailler un muscle ainsi que son opposé. Vous pouvez faire une série de 15 et ensuite une autre série pour un exercice différent. Ensuite, reposez-vous.
  • Si vous êtes débutant, vous pouvez réaliser cette série d’exercice trois fois par semaine. Augmentez alors petit à petit la fréquence : vous devez vous sentir bien. C’est vous seul qui saurez si vous êtes en conditions pour augmenter le rythme !
  • Sachez que pour les exercices, il ne faut pas utiliser des haltères trop lourdes. On cherche à tonifier les bras, non à développer une musculature. La clé pour avoir des bras bien toniques, c’est la répétition.
  • Complétez ces exercices avec un régime équilibré, riche en fibres et en protéines.
  • Vous devez accompagner ces exercices par des exercices d’aérobie en marchant par exemple une demi-heure par jour. Cela vous permettra d’être plus oxygéné, et vous vous sentirez bien plus énergique. Vous aurez alors plus envie de faire ces exercices pour les bras.
  • Vous ne devez pas réaliser plus d’effort que ce que votre corps vous permet. Cela abîmera vos muscles et les épuisera. Il est bien plus simple de suivre une routine d’exercice pendant plus d’une semaine si vous n’épuisez pas vos muscles à chaque fois.
  • Soyez réaliste avec vos objectifs : n’attendez pas que les exercices vous donnent des résultats en une semaine. Continuez. C’est là qu’est la clé !
  • Souvenez-vous : vous devez consulter un médecin et un professionnel du sport si vous sentez n’importe quelle gêne, ou même si vous avez un doute vis-à-vis de ces exercices.

Que pensez-vous alors de ces exercices pour éviter les bras flasques ? Ils sont assez faciles, non ? C’est donc le moment de commencer ! Si vous êtes constant, vous verrez des résultats au moment où vous vous y attendez le moins !

source : amelioretasante.com