Blé : le blé moderne est un opiacé !!!

Blé : Le blé moderne est un opiacé

Le blé que l’on consomme aujourd’hui est addictif

Et si on pouvait être en meilleure santé en arrêtant de consommer du blé ?

Blé : Le blé moderne est un opiacé

On nous répète sans cesse que le blé est essentiel, sain et nutritif, on croit donc qu’il est totalement inoffensif. Cependant, raffiné ou entier, avec ou sans gluten, biologique ou non, le blé est responsable de nombreux dommages à notre corps qui a beaucoup de mal à l’assimiler.

Le Dr Davis, cardiologue, a constaté des résultats incroyables après avoir incité des milliers de patients à supprimer le blé de leur alimentation: perte de poids de 5, 10 ou 40 kilos, retour à la normale du taux de cholestérol, renversement d’un diagnostic de diabète, réduction marquée de l’inflammation et de la douleur, dissipation des troubles intestinaux sévères, augmentation du niveau de concentration et d’énergie, etc. Dans son ouvrage, « Pourquoi le blé nuit à votre santé« , le Dr Davis donne tous les conseils pour avoir une alimentation saine et équilibré, et il propose des recettes faciles à réaliser avec des aliments du quotidien. En faisant quelques changements à vos habitudes quotidiennes, vous pourrez vivre sans blé, sans kilos en trop et sans vous compliquer la vie !
 
 

Le blé est un opiacé, et ce n’est pas une image !

Le blé est réellement addictif. Il domine nos pensées et notre comportement. Au bout de quelques heures sans en consommer, on peut être en manque de blé et devenir nerveux, confus, on peut même trembler et craquer pour sa « dose »,  mangeant plus que de raison.

Le blé est addictif car il y a un vrai syndrome de sevrage caractérisé par une fatigue écrasante, un « brouillard » mental, une incapacité à faire de l’exercice et même une dépression, qui peut durer quelques jours à quelques semaines.

Blé : Le blé moderne est un opiacé

On panique à l’idée de se passer de pain, de pâtes, et de gâteaux !

C’est une période difficile à surmonter, mais vous ne le regretterez pas, sachant que le blé, en se reliant aux récepteurs opiacés du cerveau, ne fait pas planer, mais donne FAIM. Cela est dû à la gliadine, la protéine du blé qui a été modifiée par  les généticiens dans les années soixante-dix pour augmenter les rendements, et qui en ont fait involontairement un puissant stimulant de l’appétit.

Pour la plupart des gastro-entérologues, si vous ne souffrez pas de la maladie de cœliaque, vous pouvez consommer autant de blé que vous le voulez, et ne pas penser au dérèglement de votre appétit ni  aux troubles intestinaux provoqués par les lectines du blé  (ballonnements,colopathie fonctionnelle).

Alineways

[wp_ad_camp_10]

A voir aussi :Contraception : on vous cache la vérité sur la pilule depuis 50 ans

OU A voir aussi : Voici ce que vous devez vérifier la prochaine fois que vous achèterez de l’eau en bouteille

OU A voir aussi :Norvège : elle reconnaît enfin que son saumon est dangereux pour la santé

OU A voir aussi : Voici 5 aliments Chinois à ne plus acheter!