Ail : Ses bienfaits pour la santé

 

Dans la médecine traditionnelle on dit que l’ail peut guérir à peu près tout allant du rhume et la grippe à la peste !

Certaines des vieilles histoires sur les propriétés curatives de l’ail sont plus ou moins douteuses, mais la plupart de ses avantages revendiqués ont été soutenus par des recherches scientifiques modernes. Il existe deux principaux ingrédients médicinaux qui produisent les avantages de l’ail sur la santé : l’allicine et le sulfure d’allyle.

L’ail est un composé soufré et en général une gousse qui est plus forte a plus de teneur en soufre et par conséquent potentiellement plus de propriétés médicinales. Certaines personnes ont indiqué que l’ail biologique avait tendance à avoir une teneur plus élevée en soufre donc plus avantageux pour la santé. En tout cas l’ail biologique a sans aucun doute le meilleur goût.

On a longtemps revendiqué divers avantages de l’ail pour la santé et le traitement de la « rose puante » est largement utilisé en phytothérapie depuis de nombreux siècles. La plupart des affirmations restent à prouver, cependant il y a de nombreux effets positifs sur la santé qui sont désormais largement reconnus. Parmi les applications possibles les plus intéressantes, l’ail pourrait être en mesure d’aider certaines personnes à réguler leur hypertension artérielle.
 

La science moderne a montré que l’ail est un puissant antibiotique naturel, à large spectre plutôt que ciblé.

Les bactéries dans l’organisme ne semblent pas développer de résistance à l’ail comme c’est le cas pour de nombreux antibiotiques pharmaceutiques modernes. Cela signifie que ses bienfaits pour la santé peuvent continuer au fil du temps plutôt que d’aider les «superbactéries» résistantes aux antibiotiques à se développer.

Certaines études ont également montré que l’ail, surtout le vieil ail, peut avoir un effet antioxydant puissant. Les antioxydants peuvent aider à protéger le corps contre les radicaux libres nocifs. Certains affirment que l’ail noir fermenté contient des niveaux d’antioxydants encore plus élevés que les gousses normales.
[wp_ad_camp_10]
Les gens qui veulent les avantages revendiqués pour la santé sans le goût pourraient préférer prendre des compléments à base d’ail. Ces pilules et capsules présentent l’avantage d’éviter la mauvaise haleine causée par l’ail.

Posologie

Alors, quelle quantité d’aitre devriez-vous manger ou comment le consommer pour maximiser les avantages pour la santé ? C’est difficile à dire, car ça dépend des besoins des gens et de leur tolérance. Cependant une monographie de l’OMS dit :

« sauf indication contraire, la dose quotidienne moyenne recommandée est la suivante : ail frais 2-5g ; poudre séchée 0,4-1,2g ; huile 2-5mg ; extrait 300-1000mg (en matière solide). Les autres préparations devraient correspondre entre 4 et 12mg d’alliine ou environ 2 à 5mg d’allicine. Le Bulbus Allii Sativi doit être pris avec de la nourriture pour éviter les maux gastro-intestinaux. »

Ces informations sont référencées à partir du  » PR Bradley, British herbal compendium, Vol. 1. Bournemouth, British Herbal Medicine Association, 1992. »

Effets secondaires

Même l’ail n’est pas parfait. En plus de la mauvaise haleine il y a d’autres effets secondaires possibles, surtout si on en consomme en excès. Servez-vous de votre bon sens et n’exagérez pas. L’ail cru est très fort, donc on pourrait avoir des problèmes si on en mange trop, par exemple une irritation ou même endommager l’appareil digestif.

Il y a certaines personnes qui sont allergiques à l’ail. Les symptômes de l’allergie à l’ail sont des éruptions cutanées, des maux de tête et de la fièvre. Par ailleurs, l’ail pourrait perturber les anticoagulants, il est donc préférable de ne pas en consommer avant de se faire opérer. Comme avec n’importe quel médicament, vérifiez auprès de votre médecin et informez votre médecin si vous en consommez.

Important : une recherche publiée en 2001 a conclu que les compléments à base d’ail « peuvent provoquer un effet secondaire potentiellement néfaste lorsqu’ils sont consommés avec un type de médicament utilisé pour traiter le VIH/SIDA ». Plus de détails sont disponibles sur le site NIAID website.

L’ail est un complément de santé merveilleux pour beaucoup de gens, mais le soi-disant « traitement à base d’ail » n’est pas un substitut pour les bases : une alimentation saine et un effort régulier. L’ail doit être considéré comme faisant partie d’un mode de vie sain, non comme une solution de rechange. Consultez toujours votre médecin en ce qui concerne tout trouble.

L’ ail noir:  Ail-noir

 
A voir aussi :ces 20 photos puissantes vous laisseront sans voix
OU
A voir aussi :9 signes qui indiquent que vous avez trouvé la bonne personne
OU
A voir aussi : 23 des photos les plus puissantes jamais prises
OU
A voir aussi :Un chien abandonné parcourait plus de 6 km tous les soirs pour pouvoir nourrir ses amis