4 situations beaucoup plus blessantes que l’infidélité

14171202483318896
Partages
partager sur twitter

Twitter

Généralement, une infidélité signe la fin d’une relation. Il est vrai que l’infidélité est impardonnable et même si le couple continue à s’acharner contre la rupture, celle-ci est très souvent inévitable. Il faut dire que  refaire confiance à une personne qui n’en a pas été digne est très risqué. Cependant il existe des situations qui peuvent arriver dans un couple et qui peuvent être beaucoup plus désastreuses que l’infidélité. Voici les 4 situations qui sont beaucoup plus blessantes que l’infidélité mais que nous avons tendance à minimiser et qui sont aussi graves que l’infidélité.

Prétendre être différente de ce que vous êtes

Source image : http://www.neilrosenthal.com/wp-content/uploads/2012/11/Lying-woman.jpg

Source image : http://www.neilrosenthal.com/wp-content/uploads/2012/11/Lying-woman.jpg

Ne prétendez pas avoir des goûts différents de ceux que vous avez réellement. Prétendre aimer le football alors que des règles aussi simple que celle du penalty vous semblent débarquer d’une autre planète, votre chéri s’apercevra immédiatement de votre supercherie et se posera de sérieuses questions au sujet de votre authenticité. Soyez vous-même, si on ne vous aime pas pour ce que vous êtes, ne changez pour rien au monde !


La condescendance

Source image : http://ihatetelemarketers.com/wp-content/uploads/2014/07/bigstock-Arrogant-45115291.jpg

Source image : http://ihatetelemarketers.com/wp-content/uploads/2014/07/bigstock-Arrogant-45115291.jpg

Prendre un ton condescendant lorsque vous vous adressez l’un à l’autre est ce qu’il y a de pire en matière de manque de respect. La condescendance est une manière humiliante de communiquer un message et faire sentir à l’autre son agacement. D’ailleurs cela peut même atteindre l’estime de soi et la blessure peut causer de nombreux dégâts dans la personnalité de l’autre. Si vous n’êtes pas d’humeur, dites-le clairement, exprimez votre agacement sans prendre un air hautain.






Commentaires

commentaires